Améliorer la sécurité et la souveraineté alimentaires au Sahel

Intervenant : Afrique Verte International

Afrique Verte International est une ONG qui a pour but d’améliorer la sécurité et la souveraineté alimentaires au Sahel et en Guinée en apportant son appui à plus de 1000 groupements paysans et micro-entreprises féminines. Ses deux principaux objectifs sont le renforcement des capacités de gestion des stocks alimentaires et le développement des capacités de transformation des céréales locales. Afrique Verte International agit pour la professionnalisation et l’autonomie des acteurs de la filière agricole, notamment à travers des actions de formation et d’information. En France, l’ONG sensibilise le public sur les questions de sécurité et souveraineté alimentaires au Sahel, en valorisant les potentialités de ces pays comme partenaires économiques.

Fermier transportant un panier de mil récolté. Village de Bouwéré au Mali. Peter Casier / Consultative Group on International Agricultural Research (CGIAR) via Flickr. CC BY-NC-SA 2.0.

Intégration dans les programmes

Vous avez des questions ?

Si vous avez besoin de plus de renseignements avant de réserver, contactez-nous à [email protected].

Au sujet de cet intervenant

L'intervenant en bref…

Nom : Afrique Verte International
Site internet : www.afriqueverte.org
Statut : ONG
Date de création : 1990
Siège : Montreuil (France)
Lieux d’action : Burkina Faso, Mali, Niger, Guinée

Une vidéo de l'intervenant

AFRIQUE VERTE INTERNATIONAL. Les tracasseries routieres : une entrave à la sécurité alimentaire en Afrique de l'Ouest. Dailymotion. Publié par Afrique Verte International, novembre 2015. Conçue à destination des acteurs locaux du développement en Afrique de l'Ouest, cette vidéo a également été mise en ligne dans des versions en langues locales (bambara, moré et zarma).

L'interlocuteur-trice des élèves

Nom : Gilles MERSADIER
Fonction : Coordinateur d’Afrique Verte International
Autre : Diplômé d’un DEA en géographie de l’université Paul-Valéry Montpellier 3 ; consultant pour le réseau FIDAfrique (2004-2007), la Banque mondiale (2008-2009) et la FAO (2009-2011) dans le cadre de projets de développement rural en Afrique de l’Ouest et du Centre.

.

Objectifs pédagogiques de la visioconférence

Nourrir les hommes
  • Identifier les freins à la maîtrise de la croissance démographique dans un pays en développement à travers la question des besoins alimentaires et des inégalités d’accès à la nourriture.
  • S’interroger sur le rôle des politiques publiques et/ou des choix politiques dans l’amélioration de la sécurité et de la souveraineté alimentaires (exemples : développement des infrastructures de transport, plus grande liberté de commerce au niveau régional…).
  • S’interroger sur la responsabilité des firmes agro-alimentaires multinationales et des logiques économiques mondiales dans le déficit de développement des capacités agricoles locales (autrement dit, comment protéger les productions locales des effets de la croissance des échanges mondiaux de produits agricoles largement dominés par les pays riches ?).
  • Expliquer comment les problèmes de sécurité et de souveraineté alimentaires peuvent être résolus par une meilleure gestion des stocks alimentaires au niveau intra- et inter-étatique, une réorganisation des filières de transformation des céréales locales et une modification des comportements alimentaires (par exemple en réduisant la consommation de pain blanc ou de lait en poudre importés d’Europe).
Parcours éducatif
  • Mettre en place un parcours citoyen autour de la question de l’engagement humanitaire, en exploitant le témoignage d’une ONG engagée dans l’aide à la sécurité alimentaire.

Sitographie indicative pour préparer la visioconférence

AFFICHER

Ressources de la DGESCO
La question des ressources alimentaires dans le monde
La sécurité alimentaire au Sahel et en Afrique de l’Ouest
Actions éducatives possibles

MASQUER

Demande de réservation

Les informations fournies nous permettent de préparer votre visioconférence et restent absolument confidentielles. Les échanges de données via ce formulaire sont sécurisées par le protocole SSL (Secure Sockets Layer).