Lutter contre la surpêche et promouvoir des pratiques de pêche durables

Intervenant : BLOOM

BLOOM est une association de sensibilisation à la préservation des écosystèmes marins. Son objectif est de lutter contre la surpêche — notamment les méthodes destructives de la pêche en eaux profondes — et de promouvoir la pêche artisanale, plus douce pour l’environnement et génératrice d’emplois durables. Pour cela, BLOOM mène un programme de recherche scientifique indépendant et agit sur le terrain législatif en participant aux processus de consultations publiques en France et en Europe. Par ailleurs, considérant que les consommateurs ont un rôle à jouer dans la transformation des modes de production, BLOOM dénonce les pratiques frauduleuses et élabore des guides d’achat responsable (en 2012, l’organisation a obtenu l’interdiction de l’auto-label « Pêche responsable » d’Intermarché).

Les chalutiers en eaux profondes sont responsables de la dégradation de la biodiversité des fonds marins. Crédit photo : © Pierre Gleizes.

Vous avez des questions ?

Si vous avez besoin de plus de renseignements avant de réserver, contactez-nous à [email protected].

Au sujet de cet intervenant

L'intervenant en bref…

Nom : BLOOM
Site internet : www.bloomassociation.org
Statut : Association
Date de création : 2005
Siège : Paris (France)
Lieux d’action : France, Union européenne

Une vidéo de l'intervenant

NOUVIAN, Claire (fondatrice et présidente de BLOOM). 6/10 La « solution » proposée par les lobbies : le gel de l'empreinte écologique. Intervention au cours du débat sur la pêche en eaux profondes, Assemblée nationale, 11 mars 2015. YouTube. Extrait de la playlist BLOOM – Pêche profonde à l'Assemblée Nationale. Publié par BLOOM Association, juin 2015.

L'interlocuteur-trice des élèves

Nom : Frédéric LE MANACH
Fonction
 : Directeur scientifique de BLOOM
Autre
 : Docteur en gestion des ressources halieutiques de l’université Montpellier 2 et de l’Université de la Colombie britannique Vancouver ; consultant pour la Banque mondiale en 2011-2012 et pour le Parlement européen en 2013

.

Objectifs pédagogiques de la visioconférence

Activités humaines et questions environnementales – Gérer les océans et leurs ressources
  • Décrire les différentes formes d’exploitation des ressources halieutiques.
  • Évaluer les effets de ces différentes formes d’exploitation sur la biodiversité et la dynamique des écosystèmes marins en termes de bénéfices-risques.
  • Examiner le problème particulier de la surpêche en considérant non seulement les conséquences écologiques mais aussi les causes (notamment le libre accès des zones de pêche), les enjeux alimentaires et économiques et les rivalités des acteurs en présence (États, exploitants, syndicats, grandes entreprises, lobbys, FAO, associations de protection…).
  • Examiner les formes de régulation mises en place pour lutter contre la surpêche — notamment certains aspects du droit international — et les problèmes que pose leur application.
  • Évoquer des pratiques halieutiques plus respectueuses de l’environnement, en n’oubliant pas les questions économiques et sociales (notamment celles liées à l’emploi).
Parcours éducatifs
  • Mettre en place un parcours citoyen autour de la question de la consommation alimentaire durable et responsable, en exploitant le témoignage d’une association engagée contre la surpêche.
  • Mettre en place un parcours Avenir permettant de découvrir les métiers scientifiques liés à l’étude et la gestion des écosystèmes.

Sitographie indicative pour préparer la visioconférence

AFFICHER

Demande de réservation

Les informations fournies nous permettent de préparer votre visioconférence et restent absolument confidentielles. Les échanges de données via ce formulaire sont sécurisées par le protocole SSL (Secure Sockets Layer).